06 85 33 46 44 expert@rgpd77.fr

Nous vous disons la vérité ici

Dans le cadre du RGPD et lorsque vous manipulez des données personnelles, vous vous demandez certainement si vous pouvez utiliser des applications américaines comme Dropbox, Google Drive ? La réponse se trouve dans le Privacy Shield.

Le Privacy Shield a été mis en place pour garantir la conformité de l’usage de ces applications pour les types de données autorisées. En effet, deux types de données sont autorisées ou pas : Les données RH et non-RH (RH voulant dire Ressources Humaines).

Par exemple, si vous interrogez la liste du Privacy Shield (https://www.privacyshield.gov/welcome) pour trouver le logiciel Cloud Dropbox, vous trouverez ces informations :

Privacy Shield - Dropbox - RGPD

La dernière colonne concernant les données couvertes (Covered data) indique uniquement « non-HR ». Cela signifie que Dropbox ne peux contenir des données RH, c’est à dire les données concernant les salariés d’une entreprise.
Evidemment, dans le cas de l’usage de Dropbox comme solution de sauvegarde externe ou de stockage, vous devez indiquer que les données sortent de l’UE, puisque les données sont susceptibles d’aller au USA. Pas contre, si vous sauvegardez ou stockez des données RH, vous n’êtes pas conforme à la loi RGPD.

Il va falloir trouver une autre solution, soit française, soit dans l’UE, soit autorisée par le Privacy Shield.